Nouvelles

Actualités

CARBURANTS MARINS PROPRES : TOTAL FOURNIRA LES PROCHAINS NAVIRES DE MSC CROISIÈRES ALIMENTÉS AU GNL

25/03/2021

  • Le GNL réduira considérablement les émissions des navires et améliorera la qualité de l'air dans tous les ports d'escale. 
  • Les nouveaux navires alimentés en GNL de MSC Croisières seront les plus avancés au monde sur le plan technologique et environnemental.
 
MSC Croisières et Total ont annoncé aujourd'hui un accord de fourniture d'environ 45 000 tonnes par an de gaz naturel liquéfié (GNL) pour les futurs navires de croisière, de la Compagnie, fonctionnant au GNL.

Pierfrancesco Vago, Président exécutif de MSC Croisières, a déclaré : " Cet accord représente une nouvelle étape dans notre quête permanente de réduction de notre empreinte environnementale, pour laquelle le GNL est actuellement un élément crucial. Alors, que nous nous préparons pour 2022, à lancer le premier de nos trois navires de croisière alimenté au GNL, nous pouvons désormais assurer, grâce à cet accord important, le ravitaillement de nos navires de dernière génération, les plus respectueux de l'environnement."

Utilisé comme carburant marin, le GNL réduit considérablement les émissions des navires, ce qui se traduit par une amélioration significative de la qualité de l'air, notamment pour les communautés des zones côtières et des villes portuaires. Cet accord impacte donc positivement, le lieu de ravitaillement en l’occurrence, Marseille, ainsi que tous les ports où les navires de croisière feront escale à l'avenir.

Les navires alimentés au GNL de MSC Croisières seront parmi les navires de croisière technologiquement les plus avancés au monde, apportant une série d'innovations environnementales sur le marché. La principale innovation est un projet de pile à combustible à oxyde solide de 50 kilowatts, alimentée au GNL, qui permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 25 % supplémentaires par rapport à un moteur GNL conventionnel.

Total ravitaillera les navires de croisière au GNL de MSC Croisières opérant en Méditerranée par transbordement de navire à navire, en utilisant son deuxième navire de ravitaillement en GNL actuellement en construction. Ce navire répondra aux normes techniques et environnementales les plus élevées, utilisera lui-même le GNL comme carburant pour la propulsion et intégrera une re-liquéfaction complète du gaz d'évaporation.


Le GNL comme carburant marin

Le GNL en tant que carburant marin est en plein essor étant donné les ambitions de l’industrie mondiale du transport maritime afin qu’elle s’adapte à des normes d’émissions plus strictes. 

Utilisé comme carburant marin, le GNL permet ainsi de réduire : 
- Les émissions de soufre de 99%, 
- Les émissions de particules fines de 99%, 
- Les émissions d’oxyde d’azote de 85%, 
- Les émissions de gaz à effet de serre d’environ 20%.

Le GNL représente une solution disponible et compétitive qui contribue à la stratégie à long terme de l’Organisation maritime internationale (OMI) visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre des navires. La participation au développement de l’infrastructure de ravitaillement de GNL s’est par conséquent étendue, plusieurs ports de premier plan et fournisseurs des opérations de soutage de GNL ont mis en place des initiatives déterminantes et réalisés des progrès significatifs pour soutenir ces développements